Butterfly dreams

Butterfly dreams.jpg

«Avant de quitter l’établissement, je dus faire un détour par les toilettes pour nettoyer grossièrement mon pull victime de l’Apocafélypse.»

séparation (4)

Titre : Butterfly dreams Auteur : A. Meredith Walters
Editions : Harlequin   Genre : Romance, new adult
Sortie : 10 mai 2017   Pages : 410

séparation (4)

Résumé : Corin a vingt-cinq ans, une boutique qui marche bien et… une peur panique de mourir jeune. Chaque semaine lui apporte son nouveau lot de symptômes plus inquiétants les uns que les autres, jusqu’au jour où, persuadée d’avoir un problème cardiaque, elle intègre un groupe de soutien. C’est là qu’elle rencontre Beckett.
Beckett dont le cœur s’est arrêté un beau matin. Trois minutes. Trois minuscules minutes qui ont changé sa vie à jamais. Finis le saut à l’élastique, les matchs de foot endiablés et les voyages au bout du monde. Désormais, il est malade.
Mais, quand le destin projette ces deux âmes blessées l’une contre l’autre, c’est peut-être leur chance de réapprendre à vivre… et à aimer ?
Une bouleversante histoire d’amour et d’espoir.


avis (1)

Je me suis mise à lire ce livre pour la lecture commune du Coffee romance d’Avril (oui, je sais, je suis un peu en retard ^^).

L’histoire est celle de Corin, une jeune femme hypocondriaque, qui n’a de cesse d’avoir peur de mourir. Un jour, pensant qu’elle a un problème cardiaque, ira un groupe de soutien nommée les coeurs rapiécés. C’est là qu’elle fera la rencontre d’un jeune homme qui va changer sa vie : Becket.

Dans les premières pages, j’ai eu du mal à me plonger dans l’univers et l’histoire, car je trouvais Corin insupportable. Elle m’exaspérait et me tapais sur les nerfs, mais au fur et à mesure, j’ai commencé à mieux la comprendre et a un peu plus l’apprécier.

La fin était un peu trop rapide à mon goût. Mignonne, jolie, elle a même réussit à me faire pleurer, mais beaucoup, beaucoup trop rapide.

Corin est une jeune femme qui tient un magasin de poterie. Elle passe son temps à avoir peur de mourir, depuis qu’elle a vue, adolescente, ses deux parents mourir auprès d’elle. Elle pense que comme eux, elle finira sa vie très jeune. Du coup, elle ne profite de rien et met sa vie entre parenthèse.

Becket, c’est pour ce personnage surtout que j’ai adorée l’histoire. C’est un jeune homme très sportif. Il adore le foot, le footing, sauf que tout cela va changer. Un jour il aura une crise cardiaque. Pendant trois minutes il sera comme mort. Depuis ce jour, les médecins lui ont découvert une maladie cardiaque génétique rare. Il va avoir l’impression que sa vie est fini, qu’elle n’a plus aucun sens, car il ne peut plus se comporter comme l’homme qu’il était avant, qui aimait prendre des risques.

Le style d’écriture est moyennement descriptif, il ne m’a pas spécialement marqué.

En conclusion, ce fut une lecture sympathique, mais pas la meilleure qui soit. Corin est parfois agaçante et me donnait envie de me tirer les cheveux. De l’autre, j’étais complètement sous le charme de Becket. Sans lui, l’histoire ne m’aurait sans doute énormément déplus.

set of star rating symbols

Une lecture plaisante !


Avis partenaires :

Fifty Shades Darker
Mélie Grey

Publicités

3 réflexions sur “Butterfly dreams

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s