M’sieur Victor

M'sieur Victor.jpg

«- Alors rien. Le buraliste se souvient pas. Les clients, ça va, ça vient… Des anonymes qui font que passer : on se parle plus, on se connaît plus, on se zappe les uns les autres, comme à la télé.»

séparation

Titre : M’sieur Victor Auteur : Pascal Garnier
Editions : YakaBooks   Genre : Jeunesse
Sortie : 28 juillet 2017    Pages : 126    Prix : 2€

séparation 2

Résumé

Simon vient de s’enfuir de chez lui et débarque en gare de Valence. A peine est-il arrivé qu’une jeune femme lui demande de surveiller son fils le temps d’acheter des cigarettes. Elle ne revient pas, et le garçon se retrouve seul avec le bébé sur les bras… A la nuit tombée, désespéré, il s’assied dans un coin de la ville quand surgit un drôle de gaillard, Victor de Montéléger, qui l’invite à passer la nuit chez lui. Brocanteur à ses heures, débordant de vie et de générosité, le bonhomme se prend d’affection pour Simon et l’enfant. Il est prêt à leur venir en aide. Un roman sensible sur les familles de cœur qu’on se crée au hasard de la vie.


avis 6

Merci à la masse critique Babelio et aux éditions YakaBooks pour leur confiance.

Je ne sais vraiment pas par où commencer pour parler de ce roman. Il est si court et rapide à lire, que j’ai peur de vous en dire trop.

Nous nous retrouvons dans une histoire où un jeune garçon qui s’appelle Simon à décider de partir de chez lui, car il en avait marre de toujours devoir s’occuper de ses frères et sœurs il voulait prendre un peu d’air. Sauf que comble de la chose, une femme l’aborde dans la ville où il vient de défendre et lui demande de garder son enfant qui est dans une poussette cinq minutes le temps qu’elle aille au tabac. Il n’a même pas le temps de répondre qu’elle est déjà partie. Il va attendre et attendre, pour se rendre compte que cette femme à abandonner son gamin. Il aurait pu le délaisser lui aussi, mais il n’y arrive pas, ce n’est qu’un enfant après tout. Par chance pour lui il va rencontrer un monsieur tout bourru et bizarre qui s’appelle Victor. Ce dernier va l’aider lui et le gamin.

Au premier abord, c’est une histoire qui ne paye pas de mine. Pourtant, la famille est au centre de ce roman. Il y a de l’émotion et quelque chose de touchant dans ce récit. Un jeune garçon qui a quitté sa famille, un bébé qui a été abandonné par sa famille et un vieil homme qui n’en a pas.

Au fur et à mesure, l’histoire va faire prendre conscience de l’importance de la famille et de tout l’amour et du soutien qu’elle peut nous apporter. Ce qui fait de ce roman, une histoire idéale pour les jeunes. Il pousse à réfléchir et n’est pas trop compliqué à comprendre. De plus, pour ce qui n’aime pas trop lire, il est très court et rapide à lire.

En conclusion, M’sieur Victor est une histoire sur la famille très touchante et approprier à un jeune public. Une histoire qui nous fait prendre conscience de plusieurs choses en même temps et nous met du baume au cœur.

3

Publicités

2 réflexions sur “M’sieur Victor

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s