Romance

Retour à Dubaï

Retour à Dubaï

 

Titre : Retour à Dubaï
Auteur : Axel Derenberg
Editions : Librinova
Genre : Romance
Sortie : 2 novembre 2018
Pages : 284
Prix : 13.90€ en broché / 2.99€ en E-book

 

 

Résumé

Quelques jours après son départ en retraite, Paul, riche homme d’affaires, est victime d’un accident de la route. Il se réveille dans le même avion qui le menait à Dubaï quarante ans plus tôt. À peine arrivé dans cet émirat du golfe Persique, et tandis qu’il commence à profiter de sa connaissance du futur pour bâtir une immense fortune, sa rencontre avec une femme, aussi mystérieuse que sublimement belle, bouleverse sa vie et renverse ses certitudes. Pourquoi se trouve-t-il replongé dans le passé et quel est l’incroyable secret de cette femme ? Ce n’est qu’au terme d’un suspense haletant qui va le mener des sables du désert aux remparts de Saint-Malo, et faire de lui l’improbable acquéreur du… Stade rennais, qu’il va découvrir la vérité, et quelle vérité !


avis 6

Merci aux éditions Librinova pour leur confiance

Bon… Il m’est toujours difficile de parler d’un livre lorsque ce dernier ne m’a pas plu. D’un, car je n’aime pas dire des choses négatives d’un livre. De deux, car je trouve difficilement les mots pour exprimer ce qui ne m’a pas plus. Autant vous dire que cette chronique ne sera pas bien longue.

Paul est un homme d’affaires à la retraite. Lorsque ce dernier est victime d’un accident de voiture, il va se retrouver projeté dans le passé. Quarante-ans plus tôt. À Dubaï. Il ne comprend pas trop pourquoi il revit tout ça, jusqu’au moment où il rencontrera une mystérieuse femme : Anne. Cette dernière l’intrigue et il a envie d’en savoir plus sur elle. Elle l’attire malgré lui.

Bref, que dire ? Je n’ai pas accroché au personnage de Paul. Peut-être parce que le personnage est un peu trop vieux pour mon jeune âge. Ainsi je n’ai pas réussi à me mettre à sa place où à m’immerger dans son monde. L’écriture de l’auteur ne m’a pas non plus emballé. La lecture n’était pas désagréable, mais ce n’était pas non plus sans ennuie. Je n’ai pas réussi à accrocher.

En conclusion, je n’ai absolument pas accroché à l’histoire, ni même au personnage de Paul. L’écriture ne m’a pas non plus séduite. Cette lecture n’était malheureusement pas agréable pour moi.

1

«Il se souvenait plus ou moins de toutes ces histoires vieilles d’il y a quarante ans au sujet desquelles Emile venait de lui rafraîchir la mémoire. Cependant, lorsqu’il tenta de se rappeler ce qu’il était devenu, aucun souvenir ne refit surface, ce qu’il trouva fort curieux. Comment avait-il pu ne pas rencontrer par la suite ou même entendre parler d’un homme aussi riche auquel il aurait certainement essayé de vendre ses produits financiers ?»

 

Publicités

7 commentaires sur “Retour à Dubaï

  1. J’ai téléchargé le roman mardi soir à la suite de l’émission l’instant littéraire sur RCF où on en a lu un extrait. Je n’ai pas pu détacher mes yeux de la liseuse tellement moi j’ai accroché. Endormi vers 2 heures du matin. J’ai recherché ensuite des commentaires sur internet et je vois ton avis. C’est probablement parce que je suis un homme que j’ai réussi à me mettre dans la peau de Paul. La fille, Anne, je te l’accorde, est trop parfaite même si elle se drogue. Bon, le style que tu n’as pas aimé moi je l’ai trouvé très fluide et riche à la fois.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ce que je pense en effet, que je n’ai pas réussi a accrocher car c’est un homme à la retraite. En général je lis plus des romances avec des protagonistes qui on entre 18 et 35 ans, du coup il m’as été plu difficile d’accrocher au personnage et donc je n’ai pas vraiment réussi à m’imprégner de l’histoire ^^

      J'aime

  2. Merci Pommy de m’avoir répondu. Je trouve notre échange très intéressant car nous sommes deux lecteurs assidus qui avons un point de vue diamétralement opposé sur un livre : moi, je l’ai adoré. Tu dis que tu n’aimes pas dire des choses négatives sur un livre même si elles sont objectives. Heureusement que non ! Nos avis sont essentiellement subjectifs, nous serions des robots sinon (ça viendra peut-être, hélas !). Je ne pense pas que notre divergence de jugement vienne d’une différence d’âge car je n’ai que 29 ans. Et cette histoire d’un vieil homme qui revient à mon âge (le thème de Faust) est fascinant. Que fait-il de sa jeunesse retrouvée ? Je l’ai d’ailleurs donné ce soir à ma copine pour avoir son point de vue féminin. Des goûts et des couleurs on ne discute pas car il s’agit d’avis personnels et donc subjectifs.

    Maintenant, si quelque chose peut être plus ou moins « objectivable », c’est quand même le style. Alors là, je ne te suis plus du tout quand tu écris que tu n’as pas été « emballée par l’écriture ». Je me demande si nous avons lu le même bouquin. Cela fait bien longtemps que je n’avais pas vu quelque chose d’aussi fluide et agréable à lire

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s