Bilan saga – Phobos

20180113_165909

L’histoire

Phobos, mais qu’est-ce que j’ai adoré cette histoire. Le principe est pourtant simple. Six prétendants d’un côté, six prétendantes de l’autre. Le but est de les envoyer sur Mars, pour la coloniser. De plus, ce sera également un talk-show. Ils seront en effet filmer vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Dans un premier temps, ce sera à bord du Cupido, le vaisseau qui les emmènent sur Mars. Dans celui-ci, les filles sont d’un côté, les garçons de l’autre. Ils ne se verront que lors de séance de speed-daiting. Ainsi à la fin du voyage, en fonction des préférences de chacun, des couples seront créés. Or, évidemment, on se doute bien que cela ne va pas se passer comme prévu.

 

Les personnages 

Certaines personnes trouveraient les personnages de phobos un peu cliché, mais personnellement, cela ne me gêne pas vraiment. Côté fille j’ai beaucoup aimé la naïveté de Kris et la détermination de Léonor. Puis les garçons… Marcus le grand mystérieux. Mozart le beau brésilien ou encore même Samsom et ses magnifiques yeux. Je ne saurais quoi dire de plus sur les personnages tellement je les apprécie.

 

Les dénonciations

A mes yeux, l’auteur dénonce plusieurs choses à travers cette série et c’est pour moi un grand point fort. Dans un premier temps il fait une dénonciation de la télé-réalité. Le fait d’être filmer tout le temps sans cesse. La pression que cela peut mettre les personnes filmées, mais également les rumeurs infondés qui peuvent être créés et imaginer pas le public. Il va également aborder le thème de la politique et des diverses magouilles qui peuvent avoir lieu en son sein et cela dans un seul but : gagner en pouvoir. Puis enfin deux points abordés lors du dernier tome, mais qui sont pour moi important. Premièrement, la pollution et le réchauffement climatique. Puis, le harcèlement et la facilité des insultes qui peuvent fuser sur Internet.

 

La plume de l’auteur

Pour moi Victor Dixen a créé un chef d’œuvre. C’est une série vraiment magnifique qui a su me toucher en plein cœur. Je trouve son écriture fluide et légère. Il sait dénoncer ce qu’il faut de la manière qu’il le faut. Pour finir, je dirais qu’il sait transmettre les sentiments qu’il souhaite nous faire ressentir, avec une force et une puissance particulière. Ces mots ont su m’émouvoir, me faire pleurer, mais ils m’ont surtout et avant tout coupé le souffle mainte fois.


Avez-vous lu cette saga ? Qu’en avez-vous pensez ? 

Publicités