La vie meurt à trente ans

La vie meurt à trente ans.jpg

«Le revers de la médaille, la rançon de cette hypersensibilité qui lui permettait de tout voir et tout comprendre avant tout le monde, c’était qu’elle souffrait plus que les autres du monde dans lequel elle vivait. Elle avait tendance à se faire du mal, avec une imagination à la hauteur de son intelligence. »

séparation (4)

Titre : La vie meurt à trente ans Auteur : John Aslanis Genre : Drame
Sortie : 13 août 2018    Pages : Ebook

séparation (4)

Résumé : Depuis sa ville de province, Paul et son humour acide regardent passer la vie sans illusion. Alternant les amours, virtuelles passionnelles, libertines, virginales et même tarifées, rien ni personne ne semble pouvoir le sauver des bas-fonds qui l’attirent comme le chant des sirènes.


avis (1)

Oh mon dieu ! Je remercie encore l’auteur pour m’avoir envoyé cette magnifique histoire.

Nous suivons l’histoire à travers les yeux de Paul, suite au suicide de son père. Depuis longtemps déjà il n’espère plus grand-chose de la vie, il est dépressif, il ne trouve plus de sens à sa vie ou à ce qu’il fait et la mort de son père n’arrange en rien cela. Etant moi-même en dépression ce livre m’a énormément touché. On sent toute la souffrance que ressens Paul.

Dès les premières lignes on est immergé dans l’histoire de Paul et de la chute qui ne cesse de s’accentuer en assistant à l’enterrement de son père.

La fin n’a pas pu m’empêcher de me faire pleurer. Mais le plus important n’est pas la fin, mais les sentiments que l’auteur fait passer à travers son écriture.

Paul est un homme de trente-cinq ans, qui ne trouve plus vraiment de sens à sa vie. Il trouve qu’il est déjà mort de l’intérieur depuis longtemps et que tout ça est une belle mascarade. Il trouve tout inutile et vide de sens. Il se demande pourquoi il avance et continue de vivre. Il essaie parfois d’avoir des moments de plaisir, mais il ne se voile pas la face, il sait que cela ne durera pas, que ce n’est qu’éphémère.

Le style d’écriture est vraiment magnifique. Il y a bien longtemps que je n’ai pas eu un tel coup de coeur pour une plume. L’auteur arrive à travers le personnage de Paul à retransmettre toutes les émotions et ressentis que l’on peut avoir lorsque l’on est en dépression. Il le fait avec une tel force et une telle aisance que s’en est fascinant.

En conclusion, pour moi c’est une histoire très triste certes, mais magnifique. Il a su me toucher en plein coeur, d’autant que je pense faire partie du genre de public visé. La plume est magnifique et John Aslanis sait retranscrire les émotions d’une façon magnifique.

Une excellente lecture !

Une excellente lecture !

Publicités

To run away

To run away

«Quelques heures après être arrivée ici, j’ai l’impression de revoir mon cœur se briser en millions de petits morceaux quand je le vois assis à la terrasse d’un café… Caleb….»

séparation (4)

Titre : To run away Auteur : New2401
Genre : Romance, drame

séparation (4)

Résumé : L’amour vient-il à bout de tout ? Résous t-il  tous nos problèmes ? Quand la trahison est si grande, l’amour nous aide t-il a pardonné ? Emmanuelle Peterson, rejoins sa ville natale, après s’être enfuit il y a deux ans, pleins de secrets sur les bras…


avis (1)

Aujourd’hui je décide d’écrire ma première chronique concernant mes lectures wattpad. Sur cette plateforme on peut y trouver des jolies perles. Je vous parle donc aujourd’hui d’une histoire d’amour entre suspens et tristesse qui est To run away.

L’histoire est celle d’Emmanuelle, une jeune femme qui revient dans sa ville natale après l’avoir quitté brutalement il y a deux ans, sans dire un mot à personne. On ne sait pas ce qui la poussée à partir, mais revenir sur place lui fait beaucoup de mal et la torture sans cesse, mais cela n’est rien comparé au fait qu’elle va revoir et devoir s’expliquer avec son ex : Caleb. Celui qu’elle a abandonné deux ans plus tôt et qui a le plus souffert par sa faute.

Dès les premières lignes on arrive dans la ville natale d’Emma avec elle et on se plonge directement dans l’angoisse qu’elle ressent de revenir ici. On sait qu’elle est partie brutalement, mais on est dans le mystère total et on ne sait pas ce qui lui fait si peur ou autant de mal.

La fin n’a rien d’extraordinaire. Je ne dis pas ça de façon péjorative. C’est le genre de fin qu’on peut retrouver dans plusieurs romances et pour ma part, j’aime ça, les classiques fonctionnent toujours avec moi.

Emmanuelle est une jeune femme effrayée et terrorisée. Elle est torturée par son passé et cela l’empêche d’être pleinement heureuse dans le présent. Même en étant partie loin d’ici, loin de tout, cela la poursuit toujours où qu’elle aille.

Caleb est un homme qui n’a jamais réellement tourné la page sur son seul et unique amour : Emmanuelle. Depuis qu’elle est partie deux ans plus tôt, il n’a cessé de penser à elle. Il ne pensait pas la revoir un jour et pourtant cela va arriver. Entre amour et rancune, il ne saura pas quoi faire, ni même quel sentiment écouter.

Le style d’écriture est descriptif et précis. C’est agréable et fluide à lire ce que j’apprécie beaucoup.

En conclusion c’est une histoire d’amour adorable qui nous plonge dans des drames, dans de la romance et dans un énorme suspens. Les trois quarts de l’histoire on ne sait pas ce qui a bien pu pousser Emma à partir et ça nous garde en alerte, on ne cesse de vouloir continuer de lire pour enfin connaître le fin mot de l’histoire.

A lire absolument !

A lire absolument !

Lien Wattpad

 

Jamais plus

Jamais plus.jpg

«On est tous des gens qui commettent parfois des actes négatifs. Ce doit être vrai quelque part. Personne n’est complètement mauvais ou bon. Certains ont sans doute un plus grand travail à faire sur eux-mêmes pour supprimer la part mauvaise en eux.»

séparation (4)

Titre : Jamais plus Auteur : Colleen Hoover
Editions : Hugo & cie  Genre : Romance, drame, new adult
Sortie : 11 mai 2017   Pages : 437

séparation (4)

Résumé : Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l’amour peut tout excuser ?


avis (1)

J’entends parler de l’autrice Colleen Hoover depuis un moment, j’ai alors décidé de la découvrir avec Jamais plus. Ce fut la découverte d’une plume étonnante.

L’histoire est celle de Lily, une jeune femme qui n’a pas un vécu facile. Elle va faire la rencontre de Ryle, un jeune neurochirurgien qui va changer sa vie et la bouleverser, beaucoup plus qu’elle n’aurait pu l’imaginer.

Dès les premières pages, Lily et Ryle se rencontrent directement. J’aime beaucoup cela, car ça évite l’attente de la rencontre des deux protagonistes. On est pris rapidement dans l’histoire et ça me plait beaucoup.

La fin était émouvante, magnifique, remplis d’émotion. Entre les larmes qui coulaient et mon sourire et mon petit coeur qui était brisé et en même temps heureux, je ne saurais dire quelle émotions je ressentais exactement.

Lily est une jeune femme ayant eu une enfance peu facile. Elle avait un père qui était violent, non pas envers elle, mais envers sa mère. Du coup elle le déteste et est très exigeante concernant les hommes. Elle est traumatisée par cela. De plus, elle n’a pas totalement tourné la page sur son premier amour Atlas, qui ce dernier a dû se confronter à son père à l’époque également.

Ryle lui, est un jeune interne en neurochirurgie. Il est totalement contre le fait d’avoir une petite amie, il n’est pas pour les relations sérieuses et préfère avoir un coup d’un soir. Pourtant, sa rencontre avec Lily va changer tout ce qu’il s’était mis comme règle jusqu’à maintenant.

Le style d’écriture est descriptif, assez pour me faire ressentir un million d’émotions en même temps.

En conclusion, ce fut une belle découverte de la plume de Colleen Hoover. Un roman qui aborde un sujet assez intéressant. Ce dernier est très bien expliqué et développer. Ce fut une très belle lecture pour ma part.

set of star rating symbols

Une excellente lecture ! 


Avis partenaires :

Fifty Shades Darker
Mélie Grey
Le monde enchanté de mes lectures

Ashley Loyd

Ashley Loyd.jpg

«C’est ce qui est arrivé, Maman. Tu vas être scandalisée par ce que je vais te raconter, par ce que certains camarades de ma classe ont osé me faire subir.»

séparation (4)

Titre : Ashley Loyd Auteur : Matthieu Elhacoumo
Editions : Auto édition  Genre : Drame
Sortie : 12 mars 2018   Pages : 55

séparation (4)

Résumé : Je m’appelle Ashley Lloyd, je suis morte il y a trois jours, je me suicidée après avoir subi de nombreuses intimidations, des insultes et après qu’un mec m’a brisé le cœur.
 


avis (1)

Suite après avoir pris contact avec Matthieu Elhacoumo grâce à une bloggeuse, j’ai pu découvrir sa plume et une de ces histoires. Celle d’Ashley Loyd.

L’histoire est celle d’Ashley Loyd, une jeune fille qui suite à de nombreux harcèlements scolaire, va se suicider. Or, cela est bien plus qu’une affaire de suicide, mais ça sera à vous de le découvrir ;).

Dès les premières lignes je suis rentrée dans l’histoire. Déjà d’un parce que ça parlait de harcèlement et vous savez très bien, que je me sens plus que concerné par ce sujet. De plus, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’on suive le récit à travers une enquête de police et diverses preuves qu’ils avaient trouvé. L’histoire était prenante et captivante. Le seul défaut que je pourrais lui trouver, c’est que c’était trop court. J’aurais aimé en savoir plus, en lire plus. :p

La fin était assez troublante, plutôt mystique et étrange. Quand les dernières lignes arrivent, on reste avec beaucoup de questions en tête. C’est pour cela que j’aimerais en avoir plus, où avoir une suite, pourquoi pas ;).

Ashley Loyd est une jeune fille qui a beaucoup souffert, notamment de harcèlement scolaire. Elle sera critiquée et jugé, car elle a des préférences sexuelles assez inhabituelles. Elle est plutôt renfermée et garde tout pour elle, jusqu’au point justement de se suicider. Elle fait un peu ce qu’on appelle un genre d’anxiété social à cause de tout ça.

Le style d’écriture n’était pas trop descriptif, un style sympathique, qui se laisse lire facilement.

En conclusion, c’est une superbe histoire, qui pour moi était juste un peu trop courte. Si Matthieu Elhacoumo en a encore l’inspiration, pourquoi ne pas écrire une suite ? Je pense que toutes les personnes qui ont lu ce livre seront d’accord avec moi. 😉

Une superbe lecture !

Une superbe lecture !


Avis partenaires :

Le monde enchanté de mes lectures

Forbidden – Tabitha Suzuma

forbidden - tabitha suzuma

« Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnées à nous dissimuler derrières les portes closes et les rideaux tirés ? »


Titre : Forbidden   Auteur : Tabitha Suzuma
Editions : Milady   Genre : Yougn adult, Drame   Sortie : 22 septembre 2017
Pages : 534


Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Ne pouvant compter sur leur mère alcoolique et instable, ils n’ont d’autre choix que d’élever tous les deux le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Ce qu’ils éprouvent l’un pour l’autre s’appelle l’amour, mais cet amour-là est condamnable aux yeux du monde. Lochan est prêt à tout pour bâilloner le désir que sa soeur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ?


Ah Forbidden, mon très cher Forbiden. Il relate l’histoire d’une famille bancale. De Lochan et Maya frère et sœur d’à peine treize mois d’écart, qui sont obligés d’endosser la responsabilité de leurs trois petits frères et sœurs. Adulte avant l’âge, jouant au rôle du père et de la mère contre leur gré. Etant si proche, si présent l’un pour l’autre, étant les seuls à se comprendre ils finiront par s’aimer. Pas comme des frères et sœurs, ils s’aimeront d’un amour sincère et puissant.

J’aime beaucoup le schéma de l’histoire. Toute l’histoire nous suivons deux points de vue. Un coup c’est un chapitre avec Lochan, un autre c’est avec Maya. Ainsi nous percevons beaucoup plus facilement les émotions des deux personnages principaux. Dans leur fratrie il y a également. Kit, treize ans. Tiffin, neuf ans. Puis celle qui me fait sourire, rire et en même temps pleurer, la petite Willa qui a cinq ans. Voir son innocence face à la situation familiale peu à peu partir rend cela d’autant plus cruelle, pourtant c’est cela qui la rend si… attachante. Puis la fin de ce livre, aussi inattendu que surprenant. Autant vous le dire, j’ai pleuré à chaude larmes sans pouvoir m’arrêter.

J’aime énormément l’écriture de l’auteur. Elle sait faire passer les émotions d’une façon si intense. Les sentiments nous transperces, nous traverse et se loge au plus profond de nous au fur et à mesure des mots. Elles nous arrachent les larmes des yeux, nous force à lâcher des petits cris de sanglots.

En conclusion, ce livre est pour moi un coup de cœur. Il est beau, magnifique et triste en même temps, nous surprenant jusqu’à la dernière page. Ce roman m’a particulièrement bouleversé (dans le sens positif du terme ^^).

Un coup de coeur !

Un coup de coeur !


Avis partenaires :

Le monde enchanté de mes lectures