Les reliques de l’Au-delà (Enquêtes surnaturelles #1)

Enquêtes surnaturelles T1 Les reliques de l'au-delà

«ç’aurait pu se terminer tellement différemment. Levi lui tendit la main, la fossette creusée. – Alors d’accord. Nous irons ensemble.»

séparation

Titre : Les reliques de l’au-delà Auteur : Laura Spinella
Editions : MxM Bookmark (Collection Infinity – Romance paranormale)
Genre : Romance, fantastique
Sortie : 10 octobre 2018    Pages : 409    Prix : 5.99€

séparation 2

Résumé

Tout ce que veut Aubrey Ellis, c’est une vie normale, une vie qui n’inclut pas d’appels désespérés de défunts. Son remarquable don aide peut-être les autres à reposer en paix, mais il a également perturbé son enfance et détruit son mariage. S’accommodant finalement de son emploi de chroniqueuse immobilière pour un journal local, Aubrey dissimule son extraordinaire aptitude… jusqu’à ce que lui soit soudain confié un article relatif à un meurtre remontant à plusieurs décennies.

Ébranlée par la découverte du squelette d’une jeune femme, la ville de Surrey en Nouvelle-Angleterre veut des réponses. L’intraitable journaliste d’investigation Levi St John est déterminé à les obtenir. Aubrey n’a d’autre choix que de s’impliquer, même au risque terrifiant de déranger les esprits en lien avec le meurtre et d’éveiller par la même occasion les soupçons de son nouveau partenaire journaliste.

Tandis qu’Aubrey et Levi approfondissent le mystère, des secrets sont révélés et la passion s’enflamme. Il semble que les dons d’Aubrey soient voués à tout lui procurer, sauf une vie normale…


avis 6

Merci à NetGalley et aux éditions MxM Bookmark pour leur confiance.

Alors là…. Je ne sais pas trop quoi dire sur ce livre. Mon avis est très partagé. Autant il y a des moments que j’ai vraiment apprécié lire, autant il y en a d’autres, je me suis ennuyé comme pas possible.

Nous suivons l’histoire d’Aubrey, une jeune fille qui a hérité de son don de sa famille, qui est de pouvoir rentrer en contact avec les esprits mortes. Cela lui ayant fait beaucoup de mal dans sa jeunesse, elle a décidé de s’en détacher le plus possible, une fois adulte elle se retrouve donc, journaliste pour la rubrique immobilière. Or, un meurtre a eu lieu des années de cela dans leur ville et le corps vient enfin d’être retrouvé. Le patron d’Aubrey va l’obliger à être sur cette enquête. Retourné en contact avec les morts sont pour elle quelques choses de difficile qu’elle aurait souhaité éviter. Elle devra alors faire équipe avec Levi, un homme assez malpoli et hautain.

Autant, j’ai adoré les personnages, qui sont sympathiques et qui cumulaient ensemble son drôle. Mais de l’autre côté, certain passage étaient vraiment très longs pour moi. L’écriture n’est pourtant pas mauvaise, mais je m’attendais à ce que la romance soit un peu plus présente plus tôt, alors que c’est plus l’enquête qui prend le dessus dans l’histoire.

En conclusion, je ne sais pas trop quoi dire sur ce roman qui me laisse entre deux émotions. Ce livre n’est pas mauvais dans le fond, mais je ne pense pas être le public fais pour ce genre de livre. Je n’ai pas réussi à me plonger dans l’histoire. Je ne sais pas si je lirais le tome suivant, on verra bien.

2.5

 

Publicités

Neverland (Autre-monde #6)

Autre-monde T6 Neverland.jpg

«Les batailles n’étaient que le cimetière où naissaient les fantômes de demain.»

séparation

Titre : Neverland Auteur : Maxime Chattam
Editions : Albin Michel   Genre : Young adult, fantastique, post-apocalyptique
Sortie : 1 novembre 2013    Pages : 640

séparation 2

Résumé

L’ennemi a détruit le deuxième Coeur de la Terre, séparé Matt, Ambre et Tobias.
Alors qu’Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland, la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l’empire d’Oz.
L’Alliance des trois arrivera-t-elle à se reformer à temps pour sauver les enfants d’Europe ?
L’heure de révéler les ultimes secrets d’Autre-Monde approche…


avis 6

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédent !

Dans le dernier tome, nous avions vu nos trois compagnons, Matt, Tobias et Ambre essayer de prendre le deuxième cœur de la terre, qui fut malheureusement absorbé par leurs ennemis. Leurs dernières chances étaient donc le dernier cœur qu’il restait. Pourtant, entre temps le testament de roche fut volé, leur bateau incendié et l’alliance des trois séparés. Nous finissions le tome sur Matt, qui fut sauvé par les pans rebelles d’Europe, qui étaient en direction pour Neverland.

Du coup, dans ce tome-là, dès les premiers chapitres nous savons Ambres en vie, mais entre les mains des gloutons, pendant que Matt, lui, est en train d’être emmené à Neverland. Nos héros sont séparés et on ne sait pas quel destin les attend. Nous allons découvrir Neverland et ce qu’il est. Différents nouveaux personnages, comme Lily, la fille aux cheveux bleus.

Vous savez comment j’aime énormément cette saga, qui est rempli de message fort et puissant et qui nous fait voyage si loin, nous emmène dans des aventures plus folles les unes que les autres.

Nous serons assez remplis de tension régulièrement pour plusieurs raisons. La première étant que nos héros ne connaissent pas tant que ça l’Europe et vont donc découvrir de nouveaux dangers naturels, de nouvelles créatures. La deuxième est qu’ils sont séparés, on se pose donc la question : mais comment vont-ils réussir à aller chercher le dernier cœur de la terre de cette manière ? Puis surtout : Ggl, le buveur d’innocence et Entropia qui sont toujours les menaces les plus importantes pour la survie de l’humanité entière.

Pour être bref, je ne me suis pas ennuyée un seul instant, c’est six cents pages de pur bonheur et d’aventure. J’aime beaucoup l’écriture de Maxime Chattam et les diverses dénonciations dont il fait preuve à travers l’histoire d’autre-monde.

En conclusion, c’est un sixième tome très prenant. Le prochain tome sera le dernier et clouera l’histoire d’autre-monde. J’ai envie de le lire, mais en même temps, je n’ai pas envie de me séparer de tous ces personnages tous aussi attachant les uns que les autres. Hâte de savoir comment cela se finira, comment nos héros s’en sortiront et qu’adviendra-t-il du sort de l’humanité d’autre-monde ?

4.5


Chroniques sur les tomes précédent :

autre-monde 1 autre-monde 2 autre-monde 3 couv69387255 couv46099715

La cité des ténèbres (The mortal instruments #1)

The mortal instruments T1 La cité des ténèbres.jpg

«- Mais, Jace, tous les mythes sont vrais.»

séparation

Titre : La cité des ténèbres Auteur : Cassandra Clare
Editions : Pocket jeunesse   Genre : Young adult, fantastique
Sortie : 19 septembre 2013    Pages : 570

séparation 2

Résumé

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d’un seul coup!

Mais le pire reste à venir…Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté.

Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.


avis 6

Au premier abord, que ce soit le résumé ou même la couverture, ce roman ne m’attirait vraiment pas plus que ça. C’est pour cela qu’il est d’ailleurs dans ma PAL depuis plusieurs mois. Pourtant, quelle erreur j’ai faite. L’histoire est attractive, mais en plus, l’action arrive très rapidement. La plupart du temps, dans les romans, on rentre dans le vif du sujet et dans l’action à environ un quart du livre, sauf que là, dès le troisième, voir quatrième chapitre on était dedans. De l’action, du combat et paf et bim et boum que je suis dedans et que je n’arrive pas à décoller mon nez de l’histoire.

J’aime beaucoup les personnages de Clary et de Jace qui sont assez têtus et ont un fort caractère. Mais ce qui est bien dans ce roman c’est que les personnages secondaires ne sont pas mis réellement en arrière-plan. Ils sont très présents et on en apprend beaucoup sur eux dans seulement un premier tome.

Mais alors, vous allez me demander de quoi cela parle ? Nous rencontrons, Clary, une étudiante comme les autres, mais alors qu’un soir elle est dans un genre de boite de nuit, elle va voir un homme se faire suivre par deux autres personnages dont un avec un couteau. Paniquant elle prévient la sécurité et va d’elle-même voir ce qui se passe. Elle verra alors les deux jeunes gens attaquer l’homme qui était devant eux, le tuer et voir le corps disparaitre comme si cela ne c’était jamais passé. Elle se rendra compte aussi, qu’à part elle, personne d’autre « d’humain », ne peux les voir. Elle découvrira au fur et à mesure que ces personnes sont des chasseurs d’ombres et qu’ils se pourraient bien qu’elle en soit une aussi, puisqu’elle peut les voir.

Dans cette histoire nous allons de révélation en révélation sans nous ennuyer un seul instant. Certaine chose sont prévisibles, mais la plupart ne le sont pas. C’est une histoire remplie de rebondissement, mais également d’humour. Un moment, pour x et y raison, un des personnages va se retrouver temporairement transformer en rat. Mais qu’est-ce que j’ai ri à ce moment. J’ai cru que je n’arriverais pas à lire la suite tellement ça m’a fait rire.

A part ça, j’aime beaucoup l’écriture de Cassandra Clare mais surtout, son imagination qui nous transporte dans une histoire vraiment fabuleuse et qui promet d’être encore plus excellente dans les tomes à venir.

En conclusion, ce premier tome de la saga the mortal instruments est vraiment très intéressant et nous initie bien à l’univers. Nous découvrons des personnages riches en histoire et en caractère, une écriture imaginative et de l’action à chaque coin de page. J’ai hâte de découvrir ce que nous réserve la suite de l’histoire.

4


Avis partenaires : 

Passion livres
Le monde enchanté de mes lectures

Contes fantasti’x

Contes fantasti'x.jpg

«Aussitôt, son corps est rempli de frissons, de fourmillements. Il a l’impression que son cerveau va imploser, bouillir dans sa boîte crânienne.»

séparation

Titre : Contes fantasti’x Auteur : Zeppo
Editions : Auto-édité   Genre : Erotisme, fantastique
Sortie : 20 juillet 2018    Pages : Ebook

séparation 2

Résumé

Enchanteresse, goules, louvat… Ces créatures ensor­cellent, captivent, fascinent… Leurs charmes délicieux sont pourtant mortels. Récits chimériques, atmosphère sensuelle, côtoyant bien souvent la débauche et la dépravation… Leurs sens s’éveillent dans la convoitise pour dévoiler leurs vraies natures…

Le surnaturel n’est pas exempt de sexualité. Dans les trois nouvelles qui forment ce recueil, Zeppo nous le prouve avec sa férocité habituelle, sans concession, pour mener le lecteur jusqu’aux tréfonds de l’imaginable.


avis 6

/!\ Attention livre pour public averti /!\

Franchement ? Il est rare que je n’aime pas un livre, mais là, je n’ai vraiment pas réussi à accrocher à l’histoire. Nous retrouvons dans ce roman trois nouvelles mélangeant le fantastique et l’érotisme, mais de l’érotisme poussé vraiment très loin. Beaucoup plus que les romans érotiques que je lis d’habitude.

Comme le roman est court et qu’il est composé de trois nouvelles (reviens-moi, qu’il n’en reste rien et la fille de la lune), je ne pourrais vous dire de quoi parle ses nouvelles sans vous spoiler tellement tout va vite et s’enchaîne.

Pour ma part j’ai vraiment eu du mal à rentrer dans l’histoire. Ce n’est pas l’aspect choquant et cru sexuellement parlant qui m’a déplu, ni même la plume de l’auteur que je trouve pas mal. Ce serait plutôt les histoires en elle-même. J’ai un peu plus apprécié à la dernière que les deux autres, mais en général j’avais vraiment du mal à rentrer dans l’histoire et me plonger dedans. Je n’arrivais pas à rentrer dans l’univers de l’auteur et du coup je n’ai donc pas vraiment éprouver beaucoup de plaisir à lire ce livre.

En conclusion, ces trois nouvelles sont assez sexualisées et je vous préviens donc, si vous souhaitez les lires. Pour ma part je n’ai pas accroché aux histoires, malgré une écriture pas mauvaise de base.

1.5

Les anges mordent aussi (Felicity Atcock #1)

Felicity Atcock T1.jpg

«J’ai pour habitude de dire que dans la vie, il y a deux genres de personnes : les gentils et les méchants. Moi, par exemple, je suis une gentille de la catégorie des bonnes poires.»

séparation (4)

Titre : Les anges mordent aussi Auteur : Sophie Jomain
Editions : Rebelle   Genre : Fantastique
Sortie : 10 novembre 2011    Pages : 299

séparation (4)

Résumé : « J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. » Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.


avis (1)

J’ai plusieurs fois vu circuler sur la toile des chroniques sur cette saga et j’ai eu envie de me lancer. C’est une saga hilarante et plaisante à lire !

L’histoire est celle de Felicity, une jeune femme comme les autres. Elle vit une vie tout à fait normal, travaille dans une chocolaterie et à une amie qui se nomme Daphnée. Tout va ce chambouler le jour où les vampires vont finalement finir par être attiré comme par magie vers elle, alors que juste que là tout allait bien. Et comme un souci en entraine d’autre, ce n’est que le début des problèmes pour Felicity.

Dès les premières lignes on rigole beaucoup. Le personnage Felicity à des remarques hilarant qui, personnellement, me plis de rire.

La fin est également marrante et sympathique ; elle me donne envie de connaître la suite des aventures de Felicity.

Felicity est une jeune femme dont la vie est plutôt ordinaire. A part une chose. Une de ses tantes est un vampire, de ce fait elle connaît leur existence. Autre chose la démarque des autres personnes aussi, elle sait reconnaître un vampire et bloqué son esprit pour que ses derniers ne la manipule pas, ce qui est normalement impossible pour une humaine.

Le style d’écriture est descriptif et hilarant. Il y a énormément de moment où on rigole beaucoup et j’apprécie ce style d’écriture.

En conclusion c’est une histoire marrante et agréable à lire. J’aime beaucoup le personnage de Felicity et j’ai hâte de découvrir la suite de son histoire.

Une superbe lecture !

Une superbe lecture !


Avis partenaires :

Mélie Grey