La cité verte (Forestelle #1)

Forestelle T1 La cité verte

 

Titre : La cité verte
Auteur : Aline Maurice
Editions : Au loup
Genre : Young adult, fantasy
Sortie : 16 juillet 2018
Pages : 516
Prix : 7.99€

 

 

Résumé

Forestelle… Un monde mystérieux où les habitants vivent dans des arbres immenses et où rôdent de dangereuses créatures. La jeune Coline s’y retrouve brutalement projetée, seule en pleine nuit au cœur de la forêt, après avoir enfilé un étrange vêtement découvert dans le double-fond d’une malle. Alors que Coline essaie de comprendre son rôle de « Liante », sa mère, Karenn, remue ciel et terre pour la retrouver. Déterminée à rechercher sa fille perdue, elle n’hésitera pas à mettre sa vie en danger lors d’un passage périlleux vers ces contrées inconnues.

Lire la suite

Publicités

Démasquée à Venise (Voyage vers l’amour #1)

Voyage vers l'amour T1 démasquée à venise

 

Titre : Démasquée à Venise
Auteur :
 Annie Lavigne
Editions : Autoédité
Genre : Romance, young adult
Sortie : 26 août 2018
Pages : 103
Prix : 0.99€

 

 

Résumé

Avec Morgane, la vie est une montagne russe d’émotions et de frissons. Un soir d’août, avant qu’il ne parte en Italie pour un an, elle se retrouve encore une fois dans l’appartement de son meilleur ami Julien. Mais cette fois-ci, les deux amis succombent à leurs désirs… Au petit matin, Morgane fait la promesse à Julien de l’attendre. Mais que croyait-elle ? Un an, c’est long ! Saura-t-elle résister à Alexandre, le plus beau garçon du lycée, qui tente de la séduire ?

Dès la fin des classes, Morgane partira pour un voyage sans itinéraire, qui débutera en Italie, où elle retrouvera Julien. Et ce sera le début d’une longue aventure pour Morgane, qui découvrira que l’amour n’est pas que noir ou blanc mais qu’il peut se vivre en plusieurs nuances…

Lire la suite

Pourquoi pas nous ?

Pourquoi pas nous

 

Titre : Pourquoi pas nous ?
Auteur : Becky Albertalli et Adam Silvera
Editions : Hachette
Genre : Young adult, romance M/M
Sortie : 31 octobre 2018
Pages : 448
Prix : 9.87€ en broché / 4.88€ en E-book

 

 

Résumé

« Want to give me a second chance here, universe? » Arthur est à New York pour l’été, en attendant de savoir s’il va être reçu à Yale. Lorsqu’il croise le chemin de Ben dans un bureau de poste, c’est le coup de foudre. Il y voit un signe du destin. De son côté, Ben doute que le destin soit de son côté : il vient de rompre avec son petit ami, Hudson, et n’est pas vraiment prêt pour une nouvelle relation. Pourtant, ni l’un ni l’autre ne parviennent à oublier cette première rencontre. Au fil des rendez-vous, les deux garçons se rapprochent, jusqu’à ce qu’Arthur découvre que Ben, toujours ami avec Hudson, préfère se confier à son ex-petit copain. Arthur est dévasté. Il est persuadé que son amour est à sens unique. Il leur faudra le soutien de leurs amis pour dépasser les malentendus afin de mieux se retrouver.

Lire la suite

Neverland (Autre-monde #6)

Autre-monde T6 Neverland.jpg

«Les batailles n’étaient que le cimetière où naissaient les fantômes de demain.»

séparation

Titre : Neverland Auteur : Maxime Chattam
Editions : Albin Michel   Genre : Young adult, fantastique, post-apocalyptique
Sortie : 1 novembre 2013    Pages : 640

séparation 2

Résumé

L’ennemi a détruit le deuxième Coeur de la Terre, séparé Matt, Ambre et Tobias.
Alors qu’Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland, la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l’empire d’Oz.
L’Alliance des trois arrivera-t-elle à se reformer à temps pour sauver les enfants d’Europe ?
L’heure de révéler les ultimes secrets d’Autre-Monde approche…


avis 6

Attention, risque de spoiler sur les tomes précédent !

Dans le dernier tome, nous avions vu nos trois compagnons, Matt, Tobias et Ambre essayer de prendre le deuxième cœur de la terre, qui fut malheureusement absorbé par leurs ennemis. Leurs dernières chances étaient donc le dernier cœur qu’il restait. Pourtant, entre temps le testament de roche fut volé, leur bateau incendié et l’alliance des trois séparés. Nous finissions le tome sur Matt, qui fut sauvé par les pans rebelles d’Europe, qui étaient en direction pour Neverland.

Du coup, dans ce tome-là, dès les premiers chapitres nous savons Ambres en vie, mais entre les mains des gloutons, pendant que Matt, lui, est en train d’être emmené à Neverland. Nos héros sont séparés et on ne sait pas quel destin les attend. Nous allons découvrir Neverland et ce qu’il est. Différents nouveaux personnages, comme Lily, la fille aux cheveux bleus.

Vous savez comment j’aime énormément cette saga, qui est rempli de message fort et puissant et qui nous fait voyage si loin, nous emmène dans des aventures plus folles les unes que les autres.

Nous serons assez remplis de tension régulièrement pour plusieurs raisons. La première étant que nos héros ne connaissent pas tant que ça l’Europe et vont donc découvrir de nouveaux dangers naturels, de nouvelles créatures. La deuxième est qu’ils sont séparés, on se pose donc la question : mais comment vont-ils réussir à aller chercher le dernier cœur de la terre de cette manière ? Puis surtout : Ggl, le buveur d’innocence et Entropia qui sont toujours les menaces les plus importantes pour la survie de l’humanité entière.

Pour être bref, je ne me suis pas ennuyée un seul instant, c’est six cents pages de pur bonheur et d’aventure. J’aime beaucoup l’écriture de Maxime Chattam et les diverses dénonciations dont il fait preuve à travers l’histoire d’autre-monde.

En conclusion, c’est un sixième tome très prenant. Le prochain tome sera le dernier et clouera l’histoire d’autre-monde. J’ai envie de le lire, mais en même temps, je n’ai pas envie de me séparer de tous ces personnages tous aussi attachant les uns que les autres. Hâte de savoir comment cela se finira, comment nos héros s’en sortiront et qu’adviendra-t-il du sort de l’humanité d’autre-monde ?

4.5


Chroniques sur les tomes précédent :

autre-monde 1 autre-monde 2 autre-monde 3 couv69387255 couv46099715

La cité des ténèbres (The mortal instruments #1)

The mortal instruments T1 La cité des ténèbres.jpg

«- Mais, Jace, tous les mythes sont vrais.»

séparation

Titre : La cité des ténèbres Auteur : Cassandra Clare
Editions : Pocket jeunesse   Genre : Young adult, fantastique
Sortie : 19 septembre 2013    Pages : 570

séparation 2

Résumé

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d’un seul coup!

Mais le pire reste à venir…Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté.

Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.


avis 6

Au premier abord, que ce soit le résumé ou même la couverture, ce roman ne m’attirait vraiment pas plus que ça. C’est pour cela qu’il est d’ailleurs dans ma PAL depuis plusieurs mois. Pourtant, quelle erreur j’ai faite. L’histoire est attractive, mais en plus, l’action arrive très rapidement. La plupart du temps, dans les romans, on rentre dans le vif du sujet et dans l’action à environ un quart du livre, sauf que là, dès le troisième, voir quatrième chapitre on était dedans. De l’action, du combat et paf et bim et boum que je suis dedans et que je n’arrive pas à décoller mon nez de l’histoire.

J’aime beaucoup les personnages de Clary et de Jace qui sont assez têtus et ont un fort caractère. Mais ce qui est bien dans ce roman c’est que les personnages secondaires ne sont pas mis réellement en arrière-plan. Ils sont très présents et on en apprend beaucoup sur eux dans seulement un premier tome.

Mais alors, vous allez me demander de quoi cela parle ? Nous rencontrons, Clary, une étudiante comme les autres, mais alors qu’un soir elle est dans un genre de boite de nuit, elle va voir un homme se faire suivre par deux autres personnages dont un avec un couteau. Paniquant elle prévient la sécurité et va d’elle-même voir ce qui se passe. Elle verra alors les deux jeunes gens attaquer l’homme qui était devant eux, le tuer et voir le corps disparaitre comme si cela ne c’était jamais passé. Elle se rendra compte aussi, qu’à part elle, personne d’autre « d’humain », ne peux les voir. Elle découvrira au fur et à mesure que ces personnes sont des chasseurs d’ombres et qu’ils se pourraient bien qu’elle en soit une aussi, puisqu’elle peut les voir.

Dans cette histoire nous allons de révélation en révélation sans nous ennuyer un seul instant. Certaine chose sont prévisibles, mais la plupart ne le sont pas. C’est une histoire remplie de rebondissement, mais également d’humour. Un moment, pour x et y raison, un des personnages va se retrouver temporairement transformer en rat. Mais qu’est-ce que j’ai ri à ce moment. J’ai cru que je n’arriverais pas à lire la suite tellement ça m’a fait rire.

A part ça, j’aime beaucoup l’écriture de Cassandra Clare mais surtout, son imagination qui nous transporte dans une histoire vraiment fabuleuse et qui promet d’être encore plus excellente dans les tomes à venir.

En conclusion, ce premier tome de la saga the mortal instruments est vraiment très intéressant et nous initie bien à l’univers. Nous découvrons des personnages riches en histoire et en caractère, une écriture imaginative et de l’action à chaque coin de page. J’ai hâte de découvrir ce que nous réserve la suite de l’histoire.

4


Avis partenaires : 

Passion livres
Le monde enchanté de mes lectures

La lectrice (D’encre et d’or #1)

D'encre et d'or T1 La lectrice .jpg

«Mais la sagesse était une valeur surfaite. La stupidité, la bravoure et la curiosité, en revanche ? C’était grâce à elles que naissaient les meilleures histoires.»

séparation

Titre : La lectrice Auteur : Traci Chee
Editions : Robert Laffont   Genre : Young adult, fantasy
Sortie : 18 mai 2017    Pages : 528

séparation 2

Résumé

Ainsi commence l’histoire de Sefia, qui a perdu sa mère, son père, puis sa tante Nin à cause d’un étrange objet rectangulaire.
Ceci est un livre.
Dans un monde où personne ne sait lire, Sefia va devoir poursuivre une triple quête de sens, de vérité et de vengeance. Épaulée par un mystérieux allié qui possède ses propres sombres secrets, elle va sillonner jungles et mers, au gré de ces histoires qui font l’Histoire avec un grand H…


avis 6

J’ai tellement aimé lire ce livre que je ne serais pas par où commencer. Nous suivons dans ce roman l’histoire de Sefia, une jeune fille qui depuis qu’elle est petite est en cavale. Quand elle était jeune ses parents se sont fait tuer à cause d’un livre qu’ils cachaient. Or cela est quelques choses de mystérieux et qu’elle ne comprend pas, car dans cet univers-là on n’apprend pas à lire, les gens ne savent que parler et raconter les histoires de bouches en oreilles. Elle voyage depuis longtemps avec Nin, sa tante. Malheureusement un jour, cette dernière va être enlevée et elle se décidera alors de percer les mystères que renferme ce livre, afin de pouvoir la sauver.

Nous suivons l’évolution sur une année de Sefia avant qu’elle commence réellement à partir chercher ce qu’elle veut. J’aime voir cette perceptive. Elle va alors rencontrer un drôle de garçon qui ne prononce pas un mot. Elle finira par lui donner le nom d’Archer.

La relation qu’il y a entre elle et Archer est d’autant plus touchante, que Sefia est seule depuis un an et a appris à vivre sans l’aide de personne. Elle a peur que comme toutes les autres personnes qui étaient dans sa vie avant, qu’il disparaisse à cause du livre. Luttant d’un côté pour ne pas s’attacher à lui malgré elle.

De plus, ce livre est soit disant « magique », mais lorsque nous lisons les passages que Sefia lis, nous n’y voyons que des histoires comme celle qui peuvent être racontés sur la vie de certaine personne, des légendes, etc. Alors, quel pouvoir secret renferme-t-il et à quoi sert-il ?

Ce que j’ai adoré dans ce roman, c’est le fait qu’on a l’impression que le livre en question est celui que l’on possède. Plusieurs fois dans le roman on y retrouve des genres de tâche de doigts, des feuilles limites brûlés et vieillis avec le temps, comme si le livre en question était celui que l’on possédait depuis le début. Cela rend l’histoire encore plus immersive !

De plus, d’un chapitre à l’autre, l’histoire switch entre les différents personnages et les différentes histoires en parallèles. Nous informant alors avant le personnage principal, des éventuels dangers qu’elle encourt. La tension est à son comble et on s’inquiète pour elle et Archer.

En conclusion, le tome un d’encre est d’or est vraiment une histoire captivante. Autant dans son visuel que dans sa lecture. On rentre dans un monde parallèle au nôtre, où dans celui-ci, les hommes n’auraient jamais appris à écrire et lire. Un monde où savoir lire est signe de magie et de connaissance obscure. Une histoire qui en même temps est très touchante vis-à-vis de la relation entre Sefia et Archer. Une histoire qui nous fait rêver et surtout voyager !

4.5

Uglies (Uglies #1)

Uglies T1.jpg

«J’ai vu un tas de gosses de la ville passer par ici. Tu n’es pas comme eux. Tu vois les choses clairement, comme si tu n’avais pas eu leur enfance dorée.»

séparation

Titre : Uglies Auteur : Scott Westerfeld
Editions : Pocket jeunesse   Genre : Young adult, dystopie
Sortie : 3 mai 2007   Pages : 432

séparation 2

Résumé

Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s’apprête à subir l’opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n’aura plus qu’une préoccupation, s’amuser… Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l’entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu’un secret d’État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection?


avis 6

Uglies est vraiment une bonne histoire qui est plaisante à lire. En effet, nous nous retrouvons dans un monde où à l’âge de seize ans, les jeunes filles subissent de la chirurgie pour devenir des Pretties. Des personnes comme tout le monde, à la symétrie parfaite et à la beauté égale les unes des autres. Tout cela dans le but, soit disant, d’éviter les guerres où les inégalités. On est plus différentier par notre physique, mais par ce qu’on est. Or, Tally qui va bientôt avoir seize ans et elle devrait donc bientôt devenir une Pretties. Mais la veille de ses seize ans elle découvre qu’il existe des rebelles, des personnes ne voulant pas devenir Pretties et sachant de lourd secret sur la vérité du système.

J’aime beaucoup ce que l’auteur essaie de dénoncer en écrivant cette histoire. Il essaie de montrer à qu’elle point cette course à la beauté parfaite est ridicule, que recourir à la chirurgie pour être le modèle de beauté parfaite est absurde.

Tally sera perdu. Elle ne sera pas si elle veut devenir Pretties comme elle en a toujours rêvé. Elle se pose de plus en plus de questions sur le système et sur la vérité exacte de pourquoi les Pretties sont formés.

Pendant l’histoire on est souvent partagé par divers sentiments par lequel va passer le personnage principal. Pourtant, on ne cesse de pouvoir lire, car il ne se passe pas un chapitre sans qu’il n’y ai de l’action où des révélations. C’est une histoire vraiment captivante.

En conclusion, ce premier tome de la saga Uglies est vraiment une histoire que j’ai beaucoup aimé lire. Je suis restée en suspens avec la fin et j’ai hâte de découvrir ce qui se passera par la suite.

4