THROWBACK THURSDAY LIVRESQUE #2 – Meilleures héroïne

Throwback Thursday

Le Throwback Thursday Livresque est un rendez-vous hebdomadaire créé par BettyRose Books. Le principe est simple : chaque semaine, un thème est choisi et il faut présenter une lecture qui y corresponde. C’est un rendez-vous que je trouve très sympa et qui permet de parler de lectures autant anciennes que nouvelles tout en les faisant découvrir ou redécouvrir 🙂 


LE THÈME DE LA SEMAINE 

Print

 

LIVRE CHOISI

RÉSUMÉ
(Celui du tome 1)

Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ?
Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l’épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an.
Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé…
Les alliances se font et se défont et Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l’antenne. Calcul? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim…

MON CHOIX

Je n’ai pas grand chose à dire pour justifier mon choix. J’aime énormément le personnage de Katniss. Je la trouve courageuse, forte, prête à tout pour aider son prochain. D’une grande générosité. Bref, il faut le lire, afin de comprendre mon choix :).


Pour vous, quel livre a la meilleure héroïne ? 

Publicités

Autre-monde : L’alliance des trois – Maxime Chattam

autre-monde 1 l'alliance des trois - maxime chattam

« Peut-être, oui. Dieu n’est peut-être qu’un concept, pour définir l’énergie de la vie. Et si Dieu n’était qu’une étincelle, celle qui est au cœur de la vie, si Dieu était à l’image de la Terre : un être sans conscience réflexive, juste une énergie : cette électricité vitale à l’existence, le principe même de la vie ? »


Titre : Autre-monde : L’alliance des trois Auteur : Maxime Chattam
Editions : Albin Michel   Genre : Young adult , fantastique
Sortie : 3 novembre 2008    Pages : 496


Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment… Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… à cet Autre-Monde.


Alors, pour commencer, ce livre je l’avais déjà lu il a cinq ou six ans. Voulant lire la suite de la saga autre-monde, j’ai décidé de relire le premier tome pour que mes idées redeviennent claires. J’ai eu raison, car il y a pas mal d’élément important, dont je n’avais aucun souvenir.

J’aime la façon dont les protagonistes vont évoluer face à l’arrivée de cette autre-monde. La maturité va pointer le bout de son nez. Beaucoup trop tôt pour certain qui ne sont encore que des enfants.

J’aime beaucoup les trois personnages principaux. Il y a Tobias qui est un grand peureux, mais qui est très intelligent. Matt, plus courageux qu’il ne le croit. Puis, Ambre. J’apprécie ce personnage féminin, car il ne rentre pas dans les stéréotypes qu’on peut retrouver parfois dans certain roman.

Au long de l’histoire on ressent le doute et les questionnements des personnages face à ce nouveau monde qui leur fait face. Un coup ils espèrent que ce n’est qu’un cauchemar, un autre, ils font face à la réalité. Ils sont tiraillés entre l’envie de fuir et affronter la réalité.

Entre les secrets, les mystères et les questionnements, l’auteur joue de nous en nous mettant sur des fausses pistes pendant l’histoire, pour ensuite nous surprendre.

En conclusion, je ne sais quoi dire d’autre sur ce premier tome. Je l’ai beaucoup apprécié, mais étrangement, j’ai du mal à trouver mes mots pour le décrire. A part, que c’est le premier d’une belle série. Vous aimez le fantastique ? Vous voulez voyager dans un nouveau monde ? Je vous le conseille !

Une très bonne lecture !

set of star rating symbols

Bilan saga – Phobos

20180113_165909

L’histoire

Phobos, mais qu’est-ce que j’ai adoré cette histoire. Le principe est pourtant simple. Six prétendants d’un côté, six prétendantes de l’autre. Le but est de les envoyer sur Mars, pour la coloniser. De plus, ce sera également un talk-show. Ils seront en effet filmer vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Dans un premier temps, ce sera à bord du Cupido, le vaisseau qui les emmènent sur Mars. Dans celui-ci, les filles sont d’un côté, les garçons de l’autre. Ils ne se verront que lors de séance de speed-daiting. Ainsi à la fin du voyage, en fonction des préférences de chacun, des couples seront créés. Or, évidemment, on se doute bien que cela ne va pas se passer comme prévu.

 

Les personnages 

Certaines personnes trouveraient les personnages de phobos un peu cliché, mais personnellement, cela ne me gêne pas vraiment. Côté fille j’ai beaucoup aimé la naïveté de Kris et la détermination de Léonor. Puis les garçons… Marcus le grand mystérieux. Mozart le beau brésilien ou encore même Samsom et ses magnifiques yeux. Je ne saurais quoi dire de plus sur les personnages tellement je les apprécie.

 

Les dénonciations

A mes yeux, l’auteur dénonce plusieurs choses à travers cette série et c’est pour moi un grand point fort. Dans un premier temps il fait une dénonciation de la télé-réalité. Le fait d’être filmer tout le temps sans cesse. La pression que cela peut mettre les personnes filmées, mais également les rumeurs infondés qui peuvent être créés et imaginer pas le public. Il va également aborder le thème de la politique et des diverses magouilles qui peuvent avoir lieu en son sein et cela dans un seul but : gagner en pouvoir. Puis enfin deux points abordés lors du dernier tome, mais qui sont pour moi important. Premièrement, la pollution et le réchauffement climatique. Puis, le harcèlement et la facilité des insultes qui peuvent fuser sur Internet.

 

La plume de l’auteur

Pour moi Victor Dixen a créé un chef d’œuvre. C’est une série vraiment magnifique qui a su me toucher en plein cœur. Je trouve son écriture fluide et légère. Il sait dénoncer ce qu’il faut de la manière qu’il le faut. Pour finir, je dirais qu’il sait transmettre les sentiments qu’il souhaite nous faire ressentir, avec une force et une puissance particulière. Ces mots ont su m’émouvoir, me faire pleurer, mais ils m’ont surtout et avant tout coupé le souffle mainte fois.


Avez-vous lu cette saga ? Qu’en avez-vous pensez ? 

C’est lundi, que lisez-vous ? #1

c'est lundi

Ce rendez-vous hebdomadaire est organisé par Galleane. Il s’agit de répondre à 3 questions:
Qu’est-ce que j’ai lu la semaine dernière ?
Qu’est-ce que je suis en train de lire ?
Qu’est-ce que je compte lire ensuite ?


Ce que j’ai lu la semaine dernière :
Ce que je suis en train de lire : 

autre-monde 1


Ce que je lirais ensuite : 

autre-monde 2


Et vous ? Qu’avez-vous lu ? Que lisez-vous ? Qu’allez-vous lire ?

Phobos 4 – Victor Dixen

20180113_144040

« Je reste muettte, le diaphragme douloureusement bloqué. Moi qui pensais qu’une fois revenue sur Terre, je pourrais enfin souffler, je réaliser maintenant qu’il est trop tôt pour respirer. »


Titre : Phobos 3 Auteur : Victor Dixen
Editions : Robert Laffont   Genre : Young adult , science-fiction
Sortie : 23 novembre 2017    Pages : 649


Lancement des chaînes des pionniers dans
3 secondes…
2 secondes…
1 seconde…

Ils peinent à reprendre leurs marques.

Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.

Elle peine à reprendre son souffle.

Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ?

Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer.


Attention, risque de spoiler sur les tomes précédent !

 MA-GNI-FI-QUE ! Je ne sais quoi dire d’autre sur ce dernier tome. Il est beau, rempli d’intrigue, qu’on ne s’ennuie pas un seul instant. Nous étions restés sur la fin tragique et prenante du tome 3. Entre ce qui arrivait à Alexei, les pionniers qui partaient enfin de Mars, la dépressurisation de la base, Kris qui est enceinte. Autant vous dire, qu’on a de quoi parler dans ce dernier tome.

Kris en est très attachante elle et son bébé, venu de l’espace. De l’autre côté, Léonor est toujours emprise par le doute. Elle a peur de revenir sur terre, peur que Serena soit toujours quelques parts pour s’en prendre à elle, aux autres.

Au début du roman, l’injustice envers les pionniers, reste encore présente. Sauf que cette critique ce passe cette fois-ci via Internet. En effet, Victor Dixen, dans ce dernier tome, fait la critique de la toile avec la plateforme Youtube. Les commentaires sous les vidéos défilent, mais ce ne sont pas toujours des cadeaux, mais des flèches empoisonnés.

Ce livre tient en haleine tout le long de l’histoire. Les émotions mon pris les tripes, mon déchiré le cœur et m’ont émeut en même temps, lorsque je me retrouvais face à la description de certaines scènes.

Puis cette fin, mais cette fin ! L’auteur clore merveilleusement la série avec une fin aussi inattendue que belle. Elle m’a littéralement, coupé le souffle ! J’ai eu beau m’imaginer pleins de fins différentes, qu’elle soit heureuse ou malheureuse, pas un seul instant je n’avais envisagé celle-ci. Le nombre de sentiment qui m’ont traversé au moment de la lecture des dernières pages étaient intenses. J’étais émue, heureuse, puis en même temps j’avais les larmes aux yeux et le sourire aux lèvres.

En conclusion, ce dernier tome est pour moi un chef d’œuvre. Énormément d’intrigue et de suspens. Des émotions qui fusent et vous traverse à chaque instant. Du bonheur, de la joie, de la tristesse… Je ne taris pas d’éloge sur cette série, mais en même temps, que dire de plus quand on est autant ébahis par des mots ? Juste que c’est magnifique !

Un coup de coeur ♥

set of star rating symbols


Chroniques sur les tomes précédent :

phobos 1 - victor dixen phobos 2 - victor dixen couv9981040 couv74967841