La lectrice (D’encre et d’or #1)

D'encre et d'or T1 La lectrice .jpg

«Mais la sagesse était une valeur surfaite. La stupidité, la bravoure et la curiosité, en revanche ? C’était grâce à elles que naissaient les meilleures histoires.»

séparation

Titre : La lectrice Auteur : Traci Chee
Editions : Robert Laffont   Genre : Young adult, fantasy
Sortie : 18 mai 2017    Pages : 528

séparation 2

Résumé

Ainsi commence l’histoire de Sefia, qui a perdu sa mère, son père, puis sa tante Nin à cause d’un étrange objet rectangulaire.
Ceci est un livre.
Dans un monde où personne ne sait lire, Sefia va devoir poursuivre une triple quête de sens, de vérité et de vengeance. Épaulée par un mystérieux allié qui possède ses propres sombres secrets, elle va sillonner jungles et mers, au gré de ces histoires qui font l’Histoire avec un grand H…


avis 6

J’ai tellement aimé lire ce livre que je ne serais pas par où commencer. Nous suivons dans ce roman l’histoire de Sefia, une jeune fille qui depuis qu’elle est petite est en cavale. Quand elle était jeune ses parents se sont fait tuer à cause d’un livre qu’ils cachaient. Or cela est quelques choses de mystérieux et qu’elle ne comprend pas, car dans cet univers-là on n’apprend pas à lire, les gens ne savent que parler et raconter les histoires de bouches en oreilles. Elle voyage depuis longtemps avec Nin, sa tante. Malheureusement un jour, cette dernière va être enlevée et elle se décidera alors de percer les mystères que renferme ce livre, afin de pouvoir la sauver.

Nous suivons l’évolution sur une année de Sefia avant qu’elle commence réellement à partir chercher ce qu’elle veut. J’aime voir cette perceptive. Elle va alors rencontrer un drôle de garçon qui ne prononce pas un mot. Elle finira par lui donner le nom d’Archer.

La relation qu’il y a entre elle et Archer est d’autant plus touchante, que Sefia est seule depuis un an et a appris à vivre sans l’aide de personne. Elle a peur que comme toutes les autres personnes qui étaient dans sa vie avant, qu’il disparaisse à cause du livre. Luttant d’un côté pour ne pas s’attacher à lui malgré elle.

De plus, ce livre est soit disant « magique », mais lorsque nous lisons les passages que Sefia lis, nous n’y voyons que des histoires comme celle qui peuvent être racontés sur la vie de certaine personne, des légendes, etc. Alors, quel pouvoir secret renferme-t-il et à quoi sert-il ?

Ce que j’ai adoré dans ce roman, c’est le fait qu’on a l’impression que le livre en question est celui que l’on possède. Plusieurs fois dans le roman on y retrouve des genres de tâche de doigts, des feuilles limites brûlés et vieillis avec le temps, comme si le livre en question était celui que l’on possédait depuis le début. Cela rend l’histoire encore plus immersive !

De plus, d’un chapitre à l’autre, l’histoire switch entre les différents personnages et les différentes histoires en parallèles. Nous informant alors avant le personnage principal, des éventuels dangers qu’elle encourt. La tension est à son comble et on s’inquiète pour elle et Archer.

En conclusion, le tome un d’encre est d’or est vraiment une histoire captivante. Autant dans son visuel que dans sa lecture. On rentre dans un monde parallèle au nôtre, où dans celui-ci, les hommes n’auraient jamais appris à écrire et lire. Un monde où savoir lire est signe de magie et de connaissance obscure. Une histoire qui en même temps est très touchante vis-à-vis de la relation entre Sefia et Archer. Une histoire qui nous fait rêver et surtout voyager !

4.5

Publicités

3 réflexions sur “La lectrice (D’encre et d’or #1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s