B6-244

B6-244

 

Titre : B6-244
Auteur : Christelle Fillion
Editions : Reines-Beaux
Genre : Romance, science-fiction
Sortie : 21 novembre 2018
Pages : 264
Prix : 20€ en broché / 5.99€ en E-book

 

 

séparation

«Il disjonctait parce qu’elle osait élever la voix pour lui dire ses quatre vérités en face alors qu’en réalité, il attendait ces mots depuis longtemps»

séparation 2

 

Résumé

L’université de Frontverde n’accueille que l’élite : les ultra-sapiens. Grâce à leur génome modifié, ils représentent l’évolution, tandis que les infra-sapiens sont considérés comme inférieurs. Côté ultras, Dimitri Von Baren incarne l’homme idéal. Beau, riche et charismatique, il cache pourtant une lourde part d’ombres. Côté infras, B6-244 est prête à tout sacrifier, jusqu’à son identité et sa sécurité, pour aider sa mère et tenter de faire évoluer la situation des siens en intégrant l’université dans le cadre d’un programme de mixité. Ils se détestent et n’ont a priori rien en commun. Pourtant, un contrat à l’avantage de Dimitri va les lier et les faire vivre sous le même toit. Les règles sont fixées, la joute commence, mêlée de haine et de désir…


avis 6

Merci aux éditions Reines-Beaux pour leur confiance

C’est exactement le genre d’histoire et le genre de sujet que j’aime lire ! Parlé d’un vice de la société actuelle, le poussé à son maximum et nous montré ce que cela pourrait donner. En voici un bel exemple avec B6-244.

Dans cette histoire, nous vivons dans un monde, où les naissances génétiquement modifiées sont devenues monnaies courantes. Or, évidemment, seuls les plus riches peuvent se les offrir. Ainsi, il existe des ultra-spacien, enfants nés et façonnés par rapport aux désirs des parents. La femme enceinte peut ainsi donner le sexe qu’elle veut à son enfant, mais également choisir la couleur de ses yeux, peau, cheveux, sa taille adulte, ses facultés intellectuelles. Les infra, eux, sont les enfants nés naturellement, sans aucune modification. Or dans ce monde, les ultras considèrent les infra comme des moins que rien, comme des pourritures, voir des monstres.

Ici, il est question d’une jeune fille, qui se voit offrir une bourse dans le cadre de la mixité mise en place par le représentant des ultras. Il souhaite mettre en place une bourse qui permettrait aux meilleurs infra d’entrée dans les écoles sélec des ultras. Or, pour que cela marche, il faudrait qu’un seul élève infra réussisse à rester jusqu’au bout, ce qui n’est toujours pas arrivé. En effet, les élèves ultra de l’école mènent la vie dure à l’élève au point qu’il est traumatisé, déprimé et décide d’abandonner le programme. Sauf que B6-244, ne l’entend pas de ce point de vue-là. Pour qu’elle accepte on lui a proposé une grosse somme, qui pourrait énormément aider sa mère, pour cette raison elle va s’accrocher plus que personne d’autre ! Mais pourquoi B6-244 ? Car quand tu décides de rentrer dans le monde des ultra, tu abandonnes ton identité et on t’attribue un matricule, c’est ainsi que ça se passe.

Ainsi, elle va énerver fortement le fils du directeur, qui lui contrairement à son père, ne supporte pas les infra et ne souhaite que les faire fuir. Un soir alors qu’il la retrouve errante et risquant de se faire agresser il l’aidera, mais étant dans un état second, B6-244 n’aura pas conscience de ce qui se passe. De ce fait il va en profiter pour prendre une photo compromettante, et ainsi la forcer à accepter un contrat où cette dernière deviendra la bonne à tout faire de monsieur. Son but étant de la faire fuir loin de lui et de leur monde. Mais ce n’était sans compter sous son charme naturel qui risque de le faire fortement chavirer.

C’est vraiment une histoire que j’ai beaucoup aimé lire. Les ultras se pensent parfait à cause du fait qu’ils sont génétiquement modifiés et pourtant… Il y a beaucoup de vice et d’imperfection chez ces derniers. Il y a pas mal de dénonciation, de sous entendue, ce livre m’a beaucoup plu. Une histoire forte en émotion et en rebondissement.

Nous remarquons également cette mise en avant de la séparation des plus riches qui sont des ultras et les plus pauvres qui sont des infra. Les plus riches on le pouvoir et toutes les choses qu’il leur faut, alors que les plus pauvres galères pour seulement survivre. Une belle dénonciation et mise en avant des niveaux de vie à travers cette histoire.

En conclusion, B6-244 est une histoire pleine de rebondissement et de dénonciation. Une histoire forte en réflexion et en émotion. Remplis de tension et de haine. Une histoire mettant en avant la différence !

4

Publicités

8 réflexions sur “B6-244

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s